1. Les origines de la digitalisation

Dans les années 90, le monde n’a cessé de se transformer grâce aux outils numériques, dessinant peu à peu les traits de la société actuelle. Plusieurs moments clés du développement des technologies d’information et de communication sont identifiables :

L’apparition du web dans les années 90 et notamment son passage dans le domaine public en 1993 permettent aux populations d’avoir accès aux technologies de partage d’information jusque-là réservées aux scientifiques et militaires. C’est ce qui a d’abord été appelé « l’ère du web 1.0 ». Dès lors n’importe qui disposant des ressources nécessaires pouvait créer son site web et communiquer sans craindre la censure.

Internet

La multiplication du nombre de sites web a donné naissance aux moteurs de recherches qui permettaient de s’y retrouver plus facilement. Le développement de ces derniers a permis de transformer les usages. Lorsqu’à l’origine on cherchait un site pour y trouver une information, la tendance s’est inversée. Aujourd’hui, à part quelques exceptions, la clé de recherche est l’information elle-même et permet de rediriger l’utilisateur vers le site qui la diffuse.

Moteur de recherche

Au cours des années 2000, les technologies sont arrivées en masse dans notre quotidien, les usages se sont démocratisés tant dans la sphère professionnelle avec l’utilisation de technologies qui permettent de partager les ressources de l’entreprise, que dans la sphère privée avec le développement des réseaux sociaux. Ce phénomène est qualifié de « web 2.0 » : il s’agit du moment où le web est devenu participatif. Les réseaux sociaux ont permis d’élargir le champ de communication que permettaient déjà les messageries instantanées ou encore les blogs et ont facilité le partage de contenus texte, audio et vidéo.

À la fin des années 2000, internet est devenu mobile grâce aux smartphones et tablettes. Cette innovation a fait entrer plus profondément les technologies dans nos habitudes. Les objets connectés ont envahi notre quotidien. Le mobile a pris le pas sur le fixe, et de plus en plus de sites web ont développé leur plateforme pour les smartphones et tablettes: il s’agit du mobile-first.

2. La digitalisation et l’identité sociale

La superposition du monde numérique au monde réel change profondément notre comportement social, l’individu tend de plus en plus à exister qu’au sein d’un groupe, sa sphère sociale, dont il est totalement dépendant. En effet, 94% des Français ont aujourd’hui un téléphone mobile qu’ils détiennent en permanence sur eux.

Social identity

De nouveaux modèles d’entreprises ont vu le jour : les start-up. Elles ont apporté de nouvelles habitudes de consommation, d’organisation et de rationalisation du travail. Dans un même temps, l’expérience client est devenue la clé du succès d’une entreprise, elle passe par la coordination des actions marketing, de vente et d’après-vente. Cette nouvelle philosophie favorise la coopération entre les services et contribue au décloisonnement des silos dans les entreprises en facilitant les communications transverses.

Startup

3. La digitalisation dans le monde professionnel

Partageant leur culture du digital, les start-up sont à l’origine de nombreuses innovations disruptives qui touchent tous les secteurs (grande consommation, transports, hôtellerie,restauration, éducation...). Plus agiles, elles arrivent à voler la vedette à de grandes sociétés en proposant des services plus pertinents qui correspondent mieux aux besoins des consommateurs.

Uber

4. Un exemple parmi tant d'autres

L’incroyable histoire d’Airbnb illustre bien le phénomène. Il s’agit de l’histoire de deux amis qui avaient des difficultés à payer leurs factures. Un jour, ils ont eu l’idée d’ajouter un matelas dans leur appartement et de proposer d’héberger de parfaits inconnus avec une option de petit déjeuner au matin, contre une rémunération.

Uber

Ils commencèrent grâce aux bouches à oreille et ont rapidement décidé de créer un site web. Après avoir créé leur site, ils se sont inquiétés de ne pas voir les ventes s’envoler. Ils entreprirent alors de comprendre au mieux les besoins de leurs consommateurs. Il résulta de leur enquête que le frein principal venait des photos de mauvaise qualité, ces dernières ne mettaient pas assez en valeur les annonces.

Ils commencèrent alors à visiter tous les appartements inscrits sur leur plateforme pour faire des photos professionnelles. C’est à ce moment que les ventes ont commencé à augmenter et qu’ils ont pu se déployer partout dans le monde. Sans posséder un seul hôtel, Airbnb est valorisé à 30 milliards de dollars, contre 11,5 milliards pour Accord hôtel.

Uber

 

Et vous que pensez-vous de la digitalisation ? 

Publication originale le 09 novembre 2020 - mis à jour le 26 septembre 2022

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :