La question de la qualité de la pédagogie se renouvelle sans cesse. Les professeurs aspirent toujours à faire évoluer leurs pédagogies pour améliorer la qualité de leur enseignement.

L’innovation n’est pas affaire d’individualisme, mais au contraire un sujet à traiter collectivement. C’est pourquoi nous observons de plus en plus d’initiatives qui tendent à partager les expériences et les bonnes pratiques. Quand celles-ci se matérialisent au sein des établissements, ou encore au sein d’associations.

Computer

Les réseaux sociaux ont permis d’élargir ce partage en facilitant les rencontres entre professionnels du métier. On observe alors l’apparition de groupes sur les réseaux sociaux, par exemple « êtreprof », qui traitent les problématiques auxquelles sont confrontés les enseignants. Ces groupes cultivent la mutualisation des connaissances en ouvrant des groupes de discussions ou en proposant de participer à des lives traitants des sujets d’actualité.

Pendant, le confinement certains professeurs ont joué la carte de l'originalité en discutant avec leurs élèves via Snapchat par exemple. Cela permet au professeur de rester proche de leurs élèves tout en utilisant l'aspect original de ces réseaux sociaux. 

D'autres professeurs ont créé leur chaine Youtube pour faire partager leur contenu de manière ludique à leurs élèves. En effet, les élèves peuvent regarder le contenu plusieurs fois s'ils n'ont pas compris. 

Et vous, qu'en pensez-vous : les réseaux sociaux peuvent être un outil collaboratif pour l'enseignement ? 

Publication originale le 24 novembre 2020 - mis à jour le 26 novembre 2022

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :